Lucas PRIEUX

Après une pratique du théâtre amateur avec Karim Daci et Karine Warlop, il se professionnalise en 2002 et joue dans Le Rose et le Noir (Serge Bagdassarian et Cyril Vialon). En 2005, avec la Cie La Cuillère, il monte Les Vies de Grenier, en théâtre masqué et marionnettes. Il intègre en 2006 la Formation Professionnelle de l’Acteur Marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues (Paris) et travaille parallèlement comme comédien marionnettiste pour différentes compagnies du Nord, notamment le Théâtre de l’Aventure, le Théâtre de la Licorne, la Compagnie Maravilya Bravo… En 2007, il fonde avec Simon Dusart la compagnie Le Mano Labo et, avec l’étroite collaboration de Mathilde Pozycki, met en scène Arîll «les Autres» (2007), sur des rencontres menées par la compagnie en maison de retraite;  Freaks’Carnival (2009), librement inspiré de Freaks de Todd Browning; Les Arpenteurs (2010), forme théâtrale multiforme sur la migration; Une Ombre Chacun (2011), création sur la thématique du Lien à travers les écrits de poètes, de philosophes et de sociologues. En 2011, à 26 ans, il ferme les portes du Mano Labo et intègre pour trois ans l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (Charleville-Mézières). Dans le cadre de la formation il crée un solo, Joachim-Portrait vidéo-marionnettique d’une internaute d’aujourd’hui, d’après Christophe Pellet, et écrit et met en scène Les peluches d’Hippolyte, une adaptation de Phèdre et Hippolyte. Avec un groupe d’anciens élèves de l’ESNAM, il participe en 2014 à la création du Collectif 23h50, avec lequel il collabore depuis, notamment comme comédien marionnettiste sur One for Two, mis en scène par Véra Rozanova, et Grasse Carcasse, d’après Blast de Manu Larcenet, mis en scène par Marion Belot. Il a travaillé également avec Neville Tranter (Stuffed Puppet Theater) et travaille actuellement avec Sylvie Baillon (Cie Ches panses vertes) comme assistant à la mise en scène. Il travaille également avec Thaïs Trulio et Alice Chéné comme regard extérieur sur la manipulation. À travers ses créations, il aborde la Marionnette comme un outil pour questionner le monde contemporain.
Il entame en 2017 un compagnonnage artistique au Tas de Sable – Ches Panses Vertes (Amiens).

logo-glitchcie-vimeo-2

Direction artistique

2018 - #Humains (en chantier)

2015 - Les peluches d’Hippolyte

2014 - Joachim

Collaborations

Grasse Carcasse

À travers la Cerisaie

Existe

Le Corps Liquide

Sur les traces de Poucet

One for Two